Pourquoi Voyager ? 10 raisons pour découvrir le monde

Conseils, Infos Voyage -

Pourquoi Voyager ? 10 raisons pour découvrir le monde

de lecture

Peur de se lancer ? Envie d’ailleurs ? Besoin de déconnecter ? Toutes ces raisons limitent ou motivent un projet de voyage. Remarquez que la peur, l’envie et le besoin, sont des émotions naturelles et totalement légitimes de ressentir, quelle que soit votre situation. Une chose est sûre : il n’existe pas une seule manière de voyager, ni un seul profil de voyageur. Pourquoi voyager ? Certains y verront l’occasion de s’évader, de se ressourcer, sans même être obligé d’aller à l’autre bout du monde. D’autres accompliront un objectif plus personnel, ou social dans certains cas. Les bienfaits du voyage se comptent par dizaines. On tenait justement à vous partager ici et sans plus tarder 10 raisons principales qui amènent à voyager. C’est parti !

Voir des paysages à couper le souffle

Ah, la beauté des paysages ! C’est quand même la raison « number one » et implacable, qui pousse à voyager. La tour Eiffel à Paris, les Calanques de Marseille, les volcans d’Auvergne : toutes ces destinations françaises font rêver ! Monuments historiques ou espaces naturels, l’hexagone est évidemment reconnu pour sa diversité des paysages. Il serait dommage de s’en priver.

Les sept merveilles du monde, cela vous dit quelque chose ? Allez au-delà de cette liste figée ! Dans chaque pays, des sites magnifiques à explorer, vous en mettront plein la vue : les plages paradisiaques des Caraïbes, les temples d’Angkor dans la jungle cambodgienne, les chutes sauvages d’Iguaçu au Brésil, les fjords gigantesques de Norvège, etc. La liste est longue. Vous qui vouliez voyager pour changer de vue, vous êtes servis !

Décompresser loin de la maison

Plus que l’envie de s’aventurer en milieu inconnu, l’idée de décompresser et de se changer les idées répond à un besoin pressant pour nombre de Français. Voilà des mois que vous n’avez pas soufflé, travaillant d’arrache-pied. Posez donc 15 jours de congés et laissez-vous porter par vos vacances. En plein hiver ou par temps pluvieux, on vous recommande vivement les destinations au climat chaud. Prendre le soleil est bénéfique de tout point de vue : bon pour la peau (sans oublier de vous protéger) et bon pour le moral !

Pour déconnecter de votre train-train quotidien, changez aussi votre rythme de vie lors de cette parenthèse. Plus besoin de manger à heure fixe, ni même de régler votre réveil pour le lendemain. Voyager vous permet de faire une pause, loin de votre domicile, et de vous ressourcer pour pouvoir mieux repartir.

Sortir de sa zone de confort

Pour les plus routiniers, mais reconnaissant tout de même les vertus du voyage, il est urgent de sortir de votre cocon habituel. Beaucoup de voyageurs avertis admettent avoir pris confiance en eux, lors de voyages en solitaire, ou plus généralement à l’étranger, dans un pays où ils ne parlaient pas la langue.

On comprend votre amour pour votre lit tout confort, votre cuisine toute équipée et vos chaussons tout moelleux. Mais voyager est l’occasion de vivre en immersion dans un autre contexte, un autre décor, vous poussant à prendre davantage d’initiatives et de risques qu’en temps normal. En voyageant, vous apprendrez aussi à vous détacher de vos équipements et matériels parfois accessoires, pour ne retenir que l’essentiel.

Voyager pour se challenger

Cette raison-là va au-delà de la précédente. Il ne s’agit pas seulement de sortir de son nid douillet, mais de repousser ses limites physiques et psychologiques. Avis aux amateurs de sensations fortes, vous êtes ici concernés ! Vous qui rêvez d’un tour en parapente pour survoler des sites époustouflants tels qu’on en trouve autour du lac d’Annecy, lancez-vous ! Une envie folle d’apprendre le surf, ou de partir en retraite de méditation et de yoga ? Vous n’avez qu’une seule vie, alors, foncez ! Des séjours organisés, des virées entre amis, des tours sur-mesure, ont fleuri ces dernières années sur le marché du tourisme.

Se challenger, c’est au fond se lancer un défi, vivre une expérience, que vous ne pensiez jamais pouvoir relever, faute de temps ou de courage. Mais vous en êtes finalement capable, vous le constaterez !

Apprendre à se connaître

Le voyage peut être abordé sous l’angle purement personnel, voire thérapeutique. Pas question de vous médicamenter, mais bien de soigner des plaies intérieures et profondes, qui vous sont propres. Derrière chaque individu, une histoire et un passé, parfois douloureux. Le voyage permet une prise de recul et de mettre des mots sur des problèmes.

En quête d’identité ? Voyager pourrait bien vous aider à mieux vous connaître et à faire le tri dans votre tête. Les traversées sont guidées par des étapes dans lesquelles vous pourriez évoluer. On sait par exemple que le célèbre sentier de Saint-Jacques-de-Compostelle, n’a pas seulement pour vocation le pèlerinage, mais représente plus largement un cheminement personnel où nombreux randonneurs trouvent réponse à leurs questions.

Être actif et en mouvement

Nul besoin d’être accro au sport ou guide professionnel. Si vous avez la forme et la santé, vous êtes parfaitement éligible au voyage, peu importe votre âge. Voyager vous mettra en mouvement de la tête aux pieds. En avant l’aventure ! Attention, pas forcément celle d’Indiana Jones, mais celle qui vous ressemble le plus, bien entendu.

Randonner, se promener, nager : voilà de quoi bouger. Même la visite d’un musée se veut active. On dit aussi qu’un paysage s’apprécie davantage lorsqu’il est parcouru à pied. Vous conviendrez qu’une longue marche, bien que fatigante, apporte à la fois fierté et bonheur, notamment lorsque que le but est atteint.

Parler une langue étrangère

L’apprentissage et la pratique d’une langue étrangère constituent une raison plébiscitée par les voyageurs. Combien de Français partent en Amérique latine chaque année dans l’espoir d’améliorer leur niveau en espagnol ? Ou bien, combien de visas vacances travail sont demandés pour l’Australie dans l’objectif d’apprendre l’anglais ? Beaucoup, probablement !

En immersion, vous apprendrez la langue plus rapidement que depuis chez vous. Les débuts où vous baragouinez, ne sont certes pas des moments évidents et faciles à passer. Une fois la langue dénouée (et des notions acquises), vous apprécierez davantage voyager. Vous reconsidérerez votre rapport avec les locaux. Vous partirez à la découverte d’une culture jusque-là partiellement comprise. Tout ça, rien qu’en parlant !

Faire des rencontres

Que serait le voyage sans les rencontres et relations humaines ? Admettez que cela peut changer la donne ! Le mieux reste de rencontrer des habitants, des locaux habitués du coin, vous délivrant les meilleurs conseils : où manger, quelles spécialités goûter, où dormir, quoi faire, quelle route emprunter, etc. Rien ni personne ne vous oblige à vous faire des amis. Soyez juste vous-même et les gens vous le rendront, en vous aidant tout simplement.

Il n’est pas rare de lier des amitiés lorsqu’on voyage ; des souvenirs inoubliables que vous garderez en tête toute votre vie. Libérez la parole et proposez pourquoi pas un verre ou un repas à partager avec des voyageurs dans une situation identique à la vôtre. Dans les auberges de jeunesse, il est sensiblement facile d’engager la conversation. À l’hôtel, vous pourriez rencontrer des personnes cherchant à faire les mêmes activités, ou ayant visité les mêmes points d’intérêt.

Découvrir d’autres cultures

Forcément, cette raison-là est indissociable au voyage, du moins, si vous partez dans une région radicalement opposée à la vôtre, ou dans des contrées lointaines. Il fait parfois bon de s’éloigner de son environnement, de bousculer ses codes, de changer de point de vue et de façon de faire. C’est par le biais culturel que vous comprendrez certainement tout un peuple, toute une mentalité, différente de la vôtre.

Une seule chose à faire : acceptez la différence et soyez curieux des autres. Goûtez des plats nouveaux, posez des questions, partagez vos similitudes ou vos spécificités, sans jugement. L’ouverture d’esprit passe inévitablement par le dialogue, la gastronomie, l’art, la compréhension de l’autre.

Reconnecter avec la nature

Votre quotidien, vous permet-il de vous échapper de ce béton ou cette grisaille ambiante ? Le parc proche de la maison, c’est bien, mais les espaces naturels où règne une nature luxuriante c’est mieux ! La nature procure des émotions et des plaisirs simples : la contemplation, la sensation de liberté, l’humilité par exemple. Elle vous déconnecte de votre routine, mais vous reconnecte avec l’essentiel.

Voyager un certain temps dans un milieu naturel et différent du vôtre, pourrait aussi développer votre sensibilité écologique. La Terre est belle et son environnement précieux, à respecter et à protéger ; au risque de ne plus pouvoir en profiter (le réchauffement climatique et la surfréquentation en cause).

 

Voyager, c’est en résumé vivre : se sentir libre, être inspiré, découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles personnes, parler et s’ouvrir aux autres. Pour les plus spirituels d’entre vous, le voyage est une invitation à la connaissance, de soi, de la nature et d’autrui. C’est enfin le sentiment d’être actif, prêt au changement et à se dépasser. Parmi ces 10 propositions, laquelle vous correspond donc le plus ?


Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos offres exclusives.